Carnet de Voyage Chapitre 16 : Un voyage intérieur

Ce Chapitre démarre sur les chapeaux de roues : mon ami du Chapitre 7 est sur Vicuña ! Il nous emmène en voiture au village, où nous profitons de la fin d’après-midi autour d’un verre. Nous nous perdrons ensuite dans la vallée, où nous assisterons à un magnifique coucher de soleil, autour d’un feu. 

Le jour suivant, loin de crouler sous les tâches, nous profitons de la piscine, après avoir préparé le petit déjeuner des clients. Le lendemain, Diego est envoyé à Vicuña, pour travailler dans une glacerie dont est propriétaire la famille.

De mon côté, j’en profite pour esquisser quelques dessins pour son anniversaire, qui aura lieu le lendemain. La propriétaire me prête gentiment du matériel pour ce faire. 

Je me mets en route pour le village, mais les deux chiens de la maison, Pelusa et Mota, me suivent. Je bataille un bon moment avant de les semer, inquiète qu’ils ne s’aventurent trop près des routes à grande vitesse. 

Aucun bus ne dessert la zone de la maison : héler un taxi est la seule solution motorisée pour rejoindre Vicuña. Je finis par trouver, après un sprint effréné, un taxi qui m’emmène à l’arrière de son pick up, et qui m’offrira le voyage. 

Nous mangeons au village, avant de continuer la soirée en musique, de retour à Casa Bagua, avec quelques voisins.

Afin de célébrer l’anniversaire de Diego, je prépare un gâteau de crêpes, puis me rends à la feria de Vicuña, où je déniche une charmante flûte andine artisanale. Je lui prépare, avec la complicité de la famille, une petite fête surprise pour minuit.

Le lendemain sera plutôt calme, contrairement au jour d’après, qui verra l’arrivée d’une nouvelle volontaire : une française très sympa, avec qui j’accroche bien. Nous ferons connaissance le soir même à la brasserie Guayacán, et le lendemain, où nous passerons plusieurs heures à dégraisser d’immenses barres métalliques.

Le soir, nous partons sur Pisco Elqui, célébrer l’anniversaire de l’ami de Diego ( Chapitre 14 ), où je dégusterai un Tsunami ( Terremoto avec bonus Curaçao ). Le lendemain, nous peignons, la volontaire et moi, les barres en fer de la veille. 

Je n’incite personne à reproduire les événements suivants, que je souhaite évoquer pour la simple cohérence des chapitres. Il s’agit de mes actes, décidés majeure et consciente.

Il existe, dans les Andes, un cactus aux propriétés médicinales et rituelles, de tradition millénaire, appelé le San Pedro. Nous avions pris la décision depuis quelques temps, d’un commun accord avec la propriétaire, d’en expérimenter les effets. Je passerai donc l’après-midi à préparer mon cactus, et la nuit à vivre un voyage intérieur différent. 

Le jour suivant, je donne un coup de main à la volontaire qui a travaillé seule toute la matinée. L’appel d’une amie me fait beaucoup de bien, et nous partons tous les trois sur Vicuña, au bar de la famille, manger et boire une bière devant un petit concert. 

Nous rentrons assez tôt, et profitons d’une longue nuit de sommeil, qui commençait à se faire désirer. Je m’occupe du petit déjeuner des clients, avant de préparer des sushis durant toute l’après-midi. 

Le lendemain, nous aidons un peu, et profitons une dernière fois de la piscine : nous partons le lendemain. Une dernière soirée autour de la multitude d’instruments nous mets du baume au coeur. Nous nous sentions bien ici, mais les semaines commençaient à se faire sentir, à l’instar de la bougeotte. De plus, même si nous nous entendions bien avec tout le monde, la grand-mère de la famille, qui avait une dent contre nous, nous plombait un peu. 

Demain, nous partirons en direction de La Serena, et du Nord du pays. 

À suivre : La Serena et le désert !

J’espère que le seizième Chapitre de mon Carnet de voyage vous a plu !

Si c’est le cas, je vous invite à le partager, et à jeter un œil sur mes articles plus explicatifs, où je donne plein de conseils sur le voyage, les doutes que l’on peut y associer, et sa préparation !

Je vous invite également à vous abonner à ma newsletter ! Pas de spams : une faible quantité pour une meilleure qualité ! 

Suis mes aventures sur Instagram et Facebook !

5 commentaires

    1. Je comprends, j’ai laissé le suspens, je ne souhaite pas m’épancher sur ce sujet sur le blog, mais je t’en parlerai avec plaisir par message, que ce soit sur Facebook ou Insta !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s